Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2010

Chronique d'AdopteUnMec (3)

Ma collègue blogueuse Lady S me convie dans ses commentaires à parler de la misogynie qu'a provoquée en moi l'utilisation du site de rencontre AdopteUnMec. J'ai déjà parlé de ce site en septembre (ici et ), dans des billets où j'explique le principe du site et ma déception face à mon absence totale de succès.

Qu'en est-il cinq mois plus tard ? A vrai dire, je n'ai pas passé beaucoup de temps sur AUM depuis lors. Quelques passages éclairs, quelques charmes et c'est tout. En voici un bilan quasi exhaustif des résultats de plus de six mois d'inscription.

1. Une femme rigolote et faisant le même métier que moi. Nous avons discuté longtemps sur AUM et sur MSN, plutôt dans l'amitié que la séduction. Elle et ses jeux de mots pourris m'ont apporté un peu de bonne humeur à un moment où j'allais vraiment mal. Comme elle habitait Rouen et je ne suis finalement pas retourné dans ma ville d'origine, je ne l'ai jamais rencontrée.

2. Une autre femme…

Lecteurthon

A l'initiative de Lady S, voici ma modeste participation au lecteurthon. Le jeu consiste à répondre aux requêtes google ayant abouti sur son blog. Les miennes sont moins farfelues et rigolotes que ce que j'ai pu lire ici et là, mais l'important n'est-il pas de participer ?

l'heure qui l'ai
D'après le registre, vous avez posé la question à 06 h 52 et 35 secondes le 20 février 2010.

Par ailleurs, mes yeux saignent.

adopteunmec c'est payant
Non. L'inscription payante est optionnelle pour les hommes, mais on peut très bien utiliser le site pleinement sans payer, à condition d'avoir Internet et du temps durant la journée. Si vous comptez dialer devant La ferme célébrité, il faudra sortir la CB, désolé.

Et pour les femmes, c'est totalement gratuit.

l'avenir d'adopteunmec
Vivreàdeux.com, faireunenfant.org, acheterunemaison.fr et, pour les plus chanceux, etilsvécurentheureuxpourtoujours.com.

parler a une fille sur adopteunmec
Impossible. Si elle répon…

Travaux

Les travaux dans mon futur appartement versaillais ont enfin commencé ! Quinze jours pour refaire l'électricité et un peu de plomberie. Ensuite il faudra que je me dégage du temps pour faire les travaux de surface : murs, plafonds, planchers, et le remeubler de zéro ou presque (c'est fou comme j'ai des goûts différents de ma grand-mère !).

Bref, les choses commencent à bouger, même si nous n'en sommes encore qu'au début.

Clop clop clop

"Est-ce que je l'aime ?" est un sujet récurrent, que ce soit dans des chansons, des articles de magazines (quizz à l'appui), des romans, des films. Surtout de la part de femmes, d'ailleurs, mais pas que. Plusieurs blogs dans la liste de lecture sont pleins de cette question.

Pas le mien.

Il aurait pu l'être pendant quelques mois, entre le moment où j'ai commencé à me remettre de ma séparation et celui où les choses sont devenues sérieuses avec Mlle Amaranthe. Encore que la question n'aurait pas tant été de savoir si j'étais amoureux que de savoir comment j'allais être amoureux.

Mais dès que j'ai senti un sentiment réciproque chez Mlle Amaranthe, cette question a été tranchée. Oui, je l'aime. Je le sais parce que je pense à elle en permanence, qu'elle me manque quand elle n'est pas là (ce qui est trop souvent le cas puisque je suis encore loin de Paris), qu'elle me comble lorsqu'elle est là et qu'un simple coup de télép…