mardi 14 janvier 2014

Five years a swinger

Cinq ans.

Cinq ans et quelques jours, puisque j'ai raté l'anniversaire exact.

Que de temps passé depuis cette première sortie au No Comment (d'ailleurs récemment ressuscité) avec Mlle Coquelicot. Que de changements dans ma vie et que d'expériences vécues.

Il y a cinq ans, je faisais donc mes premiers pas dans le libertinage, des pas hésitants et qui auront des conséquences lourdes quelques mois plus tard. Une fois célibataire, des sorties pas si nombreuses, mais toutes marquantes.

Jusqu'à la rencontre avec Mlle Amaranthe. La découverte d'une nouvelle façon de vivre son couple, plus en accord avec mes idéaux. Mais une vie chaotique, hélas. Cette fois, la séparation vient de moi.

Viennent alors des années étranges, où mes envies de refonder un couple romantique et d'explorer toute la gamme de la sexualité s'embrouillent et se contredisent.

Et moi qui était tout timide et gauche quelques années avant, voilà que je lance l'idée de rencontres régulières entre libertins, juste pour parler et prendre l'apéro. 17 itérations plus tard, je me suis fait un nom dans le monde libertin, au point qu'à ma dernière visite en club, la patronne m'a lancé "Ah, c'est vous, monsieur Chapeau !"

Eh oui, c'est bien moi monsieur Chapeau.

9 commentaires:

  1. C'est vrai, ça, que tu étais tout timide et gauche, mais il vaut mieux ça que fanfaron et de droite, nan..? Bon anniversaire alors !
    Patrick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben merci. J'en ai gardé des traces, je pense. Il m'arrive encore de passer à côté d'une soirée. Mais ça ne dépend pas que de moi. Et j'aime à croire que c'est plus parce que je suis difficile que par timidité. :)

      Supprimer
  2. Cinq ans ? Wahou... ça ne me/nous rajeunit pas !

    RépondreSupprimer
  3. Ah, l'equipe du No Comment reprend du service ? Il est bien ce taken club ? Ce qui m'etonne, c'est le nombre croissant de clubs exclusivement reserves aux couples.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'exclusivité laissée aux couples est un argument de vente pour un club débutant. Souvent, cela ne dure que le temps de se faire un nom et une clientèle. (Mais pas toujours.)

      Les soirées du No Comment étaient déjà réservées aux couples, si je me souviens bien. Que le Taken soit sur le même modèle n'est pas surprenant.

      Supprimer