lundi 29 octobre 2012

Apéro libertin n°6 - Cravates et porte-jarretelles

La sixième édition de mon apéro libertin aura lieu le vendredi 23 novembre 2012. Mais qu'est-ce qu'un apéro libertin, te demandes-tu, ami lecteur ?

Eh bien, avant de te répondre, je vais d'abord t'expliquer pourquoi j'ai créé ces apéros. Pour une raison très simple : je suis totalement fauché. Et, vu les tarifs exorbitants demandés aux hommes seuls par les clubs, cela m'interdit quasiment toute sortie libertine. (Même en couple, c'est un loisir luxueux.) J'ai donc souhaité créer un événement dont les tarifs soient à la fois abordable et identiques pour tous les participants et participantes, et où les hommes seuls seraient les bienvenus.

D'autre part, j'ai un souvenir intense de ma première sortie en groupe, et du plaisir que j'ai eu à parler de libertinage autour d'un verre, plutôt que par écran interposé comme je le faisais depuis un an. D'où l'idée d'un rendez-vous libertin dont le but premier soit la rencontre et la discussion, plutôt que les plaisirs charnels.

Inspiré par ce qui existe dans les milieux BDSM ou polyamoureux, j'ai donc lancé en juin dernier le premier apéro libertin parisien. Nous n'étions que cinq à l'époque, mais notre nombre a rapidement grandit au fil des éditions. L'avant-dernier apéro, précédé d'une visite du Musée de l'Erotisme, a attiré plus d'une trentaine de personnes. Le prochain compte déjà plus d'une vingtaine d'inscrits.

Qu'est-ce qu'un apéro libertin, donc ? Eh bien, c'est tout d'abord un apéro entre libertins. La différence est subtile, mais importante. Comme nous nous réunissons dans un lieu public, nous parlons de libertinage, mais nous ne pratiquons pas sur place. C'est en fait un grand avantage pour accueillir sereinement les nouveaux et surtout les nouvelles, attirés par le libertinage, mais qui n'auraient pas le courage de franchir la porte d'un club. Ici, pas de pression.

Le prochain apéro aura lieu le vendredi 23 novembre. Il se dote de deux nouveautés : un thème et un dress-code : "cravates et portes-jarretelles" d'une part, et un after privé d'autre part, où poursuivre la fête à l'abri des regards.

Ami lecteur fidèle, si tu as envie de nous rejoindre, si tu veux prendre un verre avec nous et partager tes expériences, n'hésite pas à me contacter (jules.baldaquin@gmail.com). Attention, lecteur de passage, l'apéro se déroule uniquement sur invitation. Il faut montrer patte blanche et esprit libertin pour obtenir le sésame !

A bientôt, j'espère !

6 commentaires:

  1. Arrivé via ma veille "Google".

    Amicalement

    Victor Serge

    RépondreSupprimer
  2. Flûûûûûte... je suis effectivement sur Paris ce jour-là, mais je dois rentrer sagement au foyer pour 20h00... Heu... la piste du café libertin, c'est pas envisageable?? lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serai en avance au bar, vers 19h30. Mais sans doute est-ce encore trop tard pour nous croiser, Fifi ?

      Un café libertin, l'idée me plait, mais la réalisation est un autre problème ! :)

      Supprimer
  3. Un apéro libertin, je pensais que c'était un verre d'alcool suffisamment aventureux pour avoir des velléités de changer de table afin d'aller se faire goûter par d'autres bouches ! :D

    Vous feriez vos apéros en semaine, j'y viendrais avec plaisir. Le week-end, je suis à la mer ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. A quand le prochain ? Je trouve l'idée sympathique et surtout... sans aucune pression... sourire

    RépondreSupprimer
  5. Le prochain sera le 21 décembre, je l'annonce bientôt. Effectivement, j'ai choisi un lieu neutre notamment pour accueillir les libertins débutants ou les curieux en toute décontraction. Vous êtes la bienvenue parmi nous, Indécente de N. :)

    RépondreSupprimer