Accéder au contenu principal

Brève d'OkCupid

"6% of users prefer rough sex."

Argh, tu m'étonnes que j'ai du mal à trouver chaussure à mon pied sur ce site ...

"40% of users have played Dungeons & Dragons."

Par contre, je devrais pouvoir y trouver des joueurs !

Commentaires

  1. Eh ! Mais baiser avec une personne sur 17, c'est déjà assez ambitieux, non ? (tu préfères jouer à D&D avec 2 personnes sur 5 ? chacun son truc !)

    RépondreSupprimer
  2. Mais non, qu'il est bête ! J'ai lu ce pourcentage réduit comme s'il disait : toutes choses étant égal par ailleurs, 92% des femmes qui me plaisent ne sont pas compatibles avec moi sur ce point précis. Bon, c'est peut-être moins s'il y a corrélation entre mes autres goûts et celui-là. Tout espoir n'est donc pas perdu ...

    Et puis, en ce moment, je serai déjà content de "baiser" rien qu'une personne ! ;)

    Pour D&D, c'est pareil. Il y a une bonne base de joueurs, donc des facilités pour trouver un groupe de gens compatibles avec moi.

    Je ne sais même pas pourquoi j'explique ça, j'ai l'impression d'être passé à côté d'une blague ...

    RépondreSupprimer
  3. Vous aimez toutes les femmes? Et si vous n'aimiez que les 8% de femmes qui aiment le rough sex, peut-être baiseriez-vous avec 100% d'entre elles???
    Mdr, je crois que je croise plus de personnes aimant le sex hard, que de joueurs de D&D depuis les années 80 (date de mon émancipation sexuelle :-))

    RépondreSupprimer
  4. Justement, « toutes choses ne sont pas égales par ailleurs ».
    Ce que je voulais dire, c'est que les femmes que, dans les femmes que tu apprécies, je suis sûr que la proportion est bien supérieure à 8%, déjà.

    Par ailleurs, c'est encore une des questions binaires pénibles d'OKC. Moi, j'ai coché "rough" aussi, mais j'aime bien quand c'est "sweet" aussi (de temps en temps !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage des questions binaires, c'est d'être clivantes. Ca force à se positionner. On va directement au second tour quoi. ;)

      Supprimer
  5. Et indiquer qu'on préfère le "rough sex", n'est-ce pas indiquer qu'on aime le sexe tout court? Le "sweet" n'aurait-il pas des résonnances de risques de no sex? En tous cas, en ce qui me concerne, je préfère le rough et apprécie volontiers d'y inclure du sweet si le partenaire s'y prête... L'inverse est plus compliqué.

    RépondreSupprimer
  6. @ Gourmande » Je viens de vérifier, ce n'est pas « sweet », c'est « gentle ». Je ne crois pas qu'aimer le sexe gentle soit ne pas aimer le sexe tout court, j'ai eu des amantes qui préféraient la douceur. Et même si j'aurais aimé que ça fouette un peu plus (c'est une image), une pipe très douce, par exemple, eh bien.... hm... c'est très doux et je fonds ;-)

    RépondreSupprimer
  7. On peut parfaitement aimer le sexe et le préférer "gentle". Maintenant, c'est vrai que les gens qui n'aiment pas particulièrement le sexe vont plutôt opter pour "gentle" que pour "rough". Tandis que ceux qui ne l'aiment pas ne vont pas répondre du tout...

    RépondreSupprimer
  8. Monsieur Chapeau, par pitié remettez vous de ces stats et des votes et republiez nous un joli billet de votre facture... Vous nous manquez...

    RépondreSupprimer
  9. C'est que je suis en vacances avec mes emfants... Un moment guère propice à l'érotisme et à l'écriture!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…