Accéder au contenu principal

Comme un lundi


J'ai toujours autant de mal à m'intégrer dans un groupe. A cause d'une timidité qui me rend presque asocial. Mais j'y arrive pourtant quand je suis motivé. Je sais me forcer, oublier mes peurs instinctives. Alors pourquoi n'y suis-je pas parvenu ce soir-là ?

Des amis m'ont donné des conseils sur la façon de se conduire lors que l'on est un homme seul en club libertin. Comment aller vers les gens. Ce sont des choses que je comprends, mais que j'ai du mal à mettre en pratique. Pas seulement par timidité, mais aussi par manque d'envie, de motivation.

J'aimerai que les choses se passent plus naturellement, que le désir soit partagé, que je me sente invité plutôt que simplement accepté. Pourtant, j'ai sciemment évité des invitations implicites, des groupes où j'aurai facilement pu m'insérer.

Cette belle black, je ne voulais pas me joindre à elle pour un trio, je voulais l'inviter à manger une pizza. Cette petite blonde, je ne voulais pas lui proposer de s'allonger à côté de nos amis, mais prendre un verre avec elle.

J'étais sorti du club en pensant que je n'avais rien à y faire et c'était vrai, mais pas de la façon dont je l'envisageai alors. Il m'a fallu une nuit de sommeil pour réaliser que je n'avais plus envie de sexe, mais d'autre chose.

Que j'essayais de manger la cerise sur la gâteau alors que je n'avais plus de gâteau.

Bien, bien, bien.

Commentaires

  1. Régulièrement, je relis ce post. Hésite à commenter. Ne sais pas quoi dire.
    Donc, juste pour vous dire que ce message me touche particulièrement.

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'avoir finalement osé commenter. Il n'y a pas grand-chose à dire, effectivement.

    J'espère que je vous touche dans le bon sens :)

    RépondreSupprimer
  3. Touchée aussi par ce message, pas par acquiescement car je suis très différente, mais parce qu'il est honnête, authentique et sincère. Touchant donc.

    Au passage, je suis très douée en pâtisserie ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…