Accéder au contenu principal

Deux marques

Pendant les vacances, deux marques m'ont confirmé deux choses que je pensais savoir de moi.

L'une m'a été laissée sur le torse par un coup de fouet. Pendant plusieurs jours, je l'ai regardé dans le miroir, en souriant.
Je suis donc bien masochiste. (Mais j'en doutais fort peu.)

L'autre, c'est Mlle Immortelle qui me l'a montré sur son bras, relique d'une poutre où je l'avais attachée quelques jours auparavant. La première pensée qui m'a traversé l'esprit, avant d'être désolé de lui avoir fait mal sans le vouloir, a été ... de la fierté.
Je suis donc bien sadique. (Et cela, c'était beaucoup moins clair dans ma tête.)

Commentaires

  1. ou peut être tu dépasses les étiquettes / les boites, comme la plupart des personnes qui ont un cerveau et une personnalité ?

    RépondreSupprimer
  2. e suis dans une phase où je me pose la question de savoir ce que je veux. Au-delà des étiquettes, ces mots sont des éléments de réponse. Ou, plus exactement, les sentiments liés à ces mots, plus que les mots eux-mêmes.

    Effectivement, les gens sont trop complexes pour être placés dans des boîtes. N'empêche qu'elles sont parfois bien pratiques pour faire le tri dans ses pensées.

    Et puis, travaillant dans l'écrit, j'ai beaucoup de respect et d'amour pour les mots. :)

    RépondreSupprimer
  3. Aux débuts de notre relation, lorsque j'expérimentais avec extase et fascination les plaisirs procurés par mon Homme dominant comme même pas espéré, j'ai souvenir d'une soirée où les rôles s'inversèrent... à sa demande... Je me souviens alors d'une extrême déstabilisation en partie causée par la si grande facilitée pour moi à manier l'épais martinet...
    Au petit matin, à mon grand soulagement... il a repris sa place... de main de maître.

    En tous cas, je suis curieuse de lire la suite de vos périgrinations

    LiZaliana

    http://lizasoumise.erog.fr

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour LiZaliana,

    Pas de suite pour l'instant. Mlle Immortelle n'est absolument pas masochiste et manque de retenue pour que je la laisse être sadique.

    Je n'ai pas encore trouvé la personne avec qui vivre ces facettes de ma libido. Je ne sais même pas si elles sont vraiment si importantes que cela. Peut-être ne sont-ce que des fantasmes...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour, M. Chapeau

    Au vu de cet article, je ne peux que répondre...

    Là, tu (oups !) me confirmes que tout le monde est machosiste ET sadique. Tout dépend des circonstances, du mode de pensée... mais on peut être extrêmement sadique envers certaines personnes (ou dans certains moments) et aussi, être masochiste... pour diverses raisons, parce que l'on a besoin de se soumettre à l'autre, entre autres... et aussi, parce que c'est un lâcher-prise total envers nous, envers l'autre... quelqu'un, enfin, va nous prendre en charge.
    Sincèrement, j'aime les rapports où la constante dominant(e)-soumis(e) change...

    So'

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…