mercredi 11 mai 2011

A distance

Ah, qu'il est agréable de participer à la jouissance d'une femme, même à distance. "Plaisir de donner, joie de recevoir", comme promettaient les distributeurs de jouets de foire de mon enfance.

D'abord, par webcam. Je ne savais pas à quoi m'attendre en acceptant cette séance avec un couple mignon et se laissant tenter par la voie de l'exhibitionnisme. Après tout, au pire, je n'aurais qu'une vidéo porno de moins bonne qualité graphique que celles que l'on trouve si facilement sur Internet. Au mieux, la connivence qui nous unit allait transcender cette expérience de voyeurisme.

J'avais négligé une chose. C'est l'effet que peut faire une femme quand elle jette un regard dans votre direction alors qu'elle est en plein ébat, et que l'on sent son excitation de vous savoir là. C'était juste délicieux. Et je n'ai pas perdu une miette du reste du spectacle.

Plus indirect encore, je discutais par MSN avec une amie, un peu avant qu'elle ne rejoigne son amant. Nous avons parlé de sodomie et de salopitude, entre autre. Comme elle l'a dit ensuite : "Je n'avais pas prévu de me faire enculer, mais ....". C'est donc ce qui est arrivé, et elle a connu un orgasme mémorable. Auquel je suis heureux d'avoir participé, même à petite dose.

6 commentaires:

  1. Je n'ai jamais été fan de la cam mais je suis d'accord qu'un regard peut chambouler. Et celui d'un homme que l'on suce et qui ne quitte pas mon regard est terriblement excitant.

    Tiens, on m'a parlé de vous (ou de toi... je ne sais plus) récemment. ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Alice : Je ne suis pas étonné que l'on parle de moi, je suis un sujet de conversation si intéressant. En toute modestie, bien sûr. :) Et j'ai même une petite idée de qui il peut s'agir.

    ( Cela a longtemps été "vous", mais c'est devenu un "toi" banal depuis que nous ne nous voyons plus. )

    RépondreSupprimer
  3. @ M. Chapeau
    Alors revenons au "vous"... Il n'y a pas pire injure que d'être banale.

    RépondreSupprimer
  4. Très intéressant, la webcam, affreusement frustrant aussi, mais une expérience à tenter en effet...
    Et puis parfois, pas d'autre choix, si distance il y a...

    V

    RépondreSupprimer
  5. Tout a fait d'accord avec vous monsieur chapeau. Plaisir de donner, oui, et quand les mains sont prises à taper des mots sur le clavier, elles ne peuvent servir à autre chose. Juste à l'autre bout de la toile, joie de recevoir.

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, les commentaires disparus sont réapparus... Les mystères de blogspot.

    Alice : Le mot était calibré pour vous faire réagir. Voilà qui est fait ! :)

    Pro-fesseur : Je n'ai pas vraiment ressenti de frustration, mais il faut dire que ma relation avec ce couple ne passe que par la webcam ; ce n'est pas une solution temporaire pour compenser une absence. Ce qui doit être pénible, effectivement.

    Matou : Heureusement pour moi, je sais aussi taper à une main... :p

    RépondreSupprimer