mardi 15 février 2011

La séparation J+16

Première saint Valentin que je passe seul depuis 20 ans. J'essaye bien de me plonger dans le travail pour ne pas y penser. Raté. Une demi-page plus loin, je compare ma vie à un, deux ou dix ans en arrière. Les pensées négatives s'accumulent et ne trouvent que les conduits lacrymaux pour sortir.

Le soir me trouve fatigué, mais calmé. Je lit un webcomic trouvé par hasard, les histoires d'amour de chats anthropomorphiques. Parcours à rebours un an d'archive en mangeant des restes. Un yaourt et au lit.

La nuit, j'ai une longue discussion onirique avec Mlle Coquelicot, qui m'explique à quel point elle est heureuse avec l'Homme en Noir. Le réveil sonne, je reste au lit. Quand je finis par me réveiller, j'ai tout le plan d'une série de SF originale en tête, titre compris ("Deneb") ...

Evidemment, après un chocolat chaud, plus rien ne tient debout dans cette histoire.

3 commentaires:

  1. Évidemment !
    Mais bon on vous sent un peu chamboulé ..

    RépondreSupprimer
  2. Gérard Blanchard qui en plus d'être moniteur d'auto école, est aussi, à ses heures de comptoir, un philosophe émérite disait (je cite de tête): "La vie c'est un peu comme une bagnole, ça se conduit en regardant droit devant et pas dans le rétroviseur !!!".
    Gérard est malheureusement disparu sur l'A7 en pilant au niveau d'un radar alors qu'un 30 tonnes le suivait d'un peu trop près...

    Bon courage ! ;-)

    RépondreSupprimer