Accéder au contenu principal

Août 2010 - Fun4Two ?

J'écris ce billet au Pays-Bas, avec un ordinateur dont le clavier n'a pas de touche "x", sur la table du salon d'une ami blogueuse. Dans un peu plus d'une heure, nous partirons pour le Fun4Two, qui a la réputation d'être l'un des plus grands et des plus chauds clubs d'Europe. Les photos du site officiel sont assurément dantesques. Les récits qu'en fait Mel'Ody sur son blog ne le sont pas moins.

Et pourtant, je ne suis pas rassuré.

Après notre lundi catastrophique au Chandelles, j'ai peur des clubs. J'ai peur de ne pas être à l'aise, d'être malheureux. Que les clients soient trop jeunes, trop beaux et que je ne me sente pas accepté. Qu'il y ait des tensions entre Mlle Amaranthe et moi.

Heureusement, nous avons appris de nos erreurs des Chandelles et nous avons pris des précautions. Nous allons tâcher de ne pas nous séparer, de ne rien faire l'un sans l'autre. Et nous laisserons les gens venir vers nous plutôt que de risquer un contact non sollicité. D'une certaine façon, nous devenons les débutants que nous n'avons pas été.

Mais cela sera-t-il suffisant ?

Et le fait que je ne parle que de problèmes potentiels plutôt que du plaisir que je pourrais trouver là-bas est-il mauvais signe ?

La réponse au prochain numéro !

Commentaires

  1. Prends un bon petit rhum et ça ira mieu.
    Et n'oublie pas la mission que je t'ai confiée pour ce beau voyage au Pays Bas.
    <= là j'ai fais un bisou sans la lettre qui manque, tu vois ?

    RépondreSupprimer
  2. Wahou. Bon, il va falloir sérieusement penser à faire du vidéo reportage, Monsieur Chapeau.

    RépondreSupprimer
  3. Un peu trop tard pour vous souhaitez bien du plaisir...

    RépondreSupprimer
  4. Comme une image : Je n'ai pas eu besoin de rhum finalement. Quand à ta mission, je n'ai pas réussi. Sa cible était épuisée par une soirée pluralité vécue la veille.
    Merci pour le bisou invisible :)

    Libertango et Lamyss : C'est fait !

    Bonbons.Rouges : On a plein de photos, mais pas encore de vidéo !

    matou : Pas grave, ça a marché à posteriori...

    RépondreSupprimer
  5. Libertango et Lamyss -> et si bien fait !!!! :D:D:D

    RépondreSupprimer
  6. Ihihi, oui je crois que l'on peut appeller ça une soirée réussie ;-)

    Bon maintenant il va falloir résumer la soirée pluralité du vendredi, et celle au Fun du samedi, et je suis incapable de remettre les évènements dans l'ordre voir de tout me souvenir... C'est plutôt une bonne nouvelle en fait :-)

    RépondreSupprimer
  7. quand organisez vous un car pour y retourner ?

    RépondreSupprimer
  8. Ce ne serait pas à moitié idiot.

    J'avais regardé les prix pour une limousine, mais pour le WE, c'est juste pas possible. :)

    RépondreSupprimer
  9. Toujours pas la suite promise?... Pourtant j'aimerais bien avoir ton ressenti sur les lieux, ayant en tête d'y aller pour les fêtes de fin d'année.
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…