Accéder au contenu principal

Lectures : Tranches de vies libertines

Comme Palaume, j'ai lu le livre de DG, Tranches de vies libertines. Je l'ai acheté il y a longtemps, quand il m'a annoncé sa sortie et c'est seulement maintenant que j'ai trouvé le temps de le lire.

Et je l'ai dévoré en deux jours.

Certes, ce livre n'est rien d'autre que les billets de son blog remaniés. J'en avais déjà lu une grande partie, mais pas tout, surtout parmi les premiers. Certes, DG présente sa vision du libertinage en l'entourant de grands mots, sans aucune volonté d'universalité. Ce n'est pas "Osez le libertinage", c'est leur vie.

Et c'est une vie très intéressante. Oh, ce n'est clairement pas un roman. Il y a trop de faux départs, d'histoires qui ne vont nulle part. Mais c'est justement le signe que l'on est devant un témoignage et pas une fiction.

On peut distinguer trois parties dans ces tranches de vies. La première est la découverte du libertinage par un couple amoureux. Les soirées privées, les clubs, le triolisme, l'échangisme, les mauvaises surprises et les bonnes. La deuxième s'intéresse plus particulièrement à la pluralité masculine, telle que vécue par sa compagne mais racontée par lui. (On peut regretter qu'elle n'ai pas écrit quelques billets elle-même dans cette partie.) Dans la dernière, la plus personnelle, DG s'aventure sur les terres du polyamour, un idéal qu'il souhaite ardemment mais où les déceptions sont nombreuses.

Il y a donc de quoi faire dans ce livre, quelle que soit votre forme de sexualité. On en sort avec des pistes de réflexions, avec des envies ou des dégoûts.

Pour conclure, la question se pose de payer pour un texte qui est aussi disponible gratuitement sur le web. Pour ma part, j'ai trouvé la lecture sous cette forme bien plus facile que sous celle d'un blog. Les billets éphémères parasites ont disparu, ainsi que les pubs. La présentation est plus sobre. Bref, c'est un livre et ça se lit comme un livre, avec plaisir. Je ne regrette pas la douzaine d'euros qu'il m'a coûté sous format électronique (la version papier est dispo pour environ le double).

Commentaires

  1. Nous allons certainement nous laisser tenter par la lecture de cet ouvrage - e version papier -

    Leur vision de la "chose" nous intéresse. Merci pour ce Billlet Mr Hat.

    Bises

    S&E

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…