Accéder au contenu principal

Libertango & Lamyss

Imaginez un voleur qui, non content de vider votre maison de vos meubles, y installe les siens, refait la décoration, choppe la clé de la boîte aux lettres et s'installe tranquillement dans un fauteuil (d'une couleur atroce) devant la cheminée ? Eh bien, c'est ce qui est arrivé à Libertango & Lamyss. Virtuellement, bien sûr.

L'adresse de leur site a été récupérée on ne sait comment par un cybersquatteur, ou plutôt un cyberarnaqueur. Ils ont été relogés d'urgence sur http://www.libertango-lamyss.com/ (et le flux RSS est ici). Vous pouvez participer à l'effort de guerre contre le squatteur en effaçant de vos liens l'ancienne adresse et en la remplaçant par la nouvelle.

Ceci étant dit, je leur souhaite une bonne deuxième crémaillère !

Commentaires

  1. Le pire dans cette histoire est que nous sommes toujours prorietaire du nom de domaine cybersquatté qu'il veut nous revendre... C'est à en perdre son latin.

    Merci à toi Mr Hat pour ce billet "Flash info".
    Bises libertines.

    Libertango & Lamyss

    RépondreSupprimer
  2. Honteux ce qui arrive !
    merci de l'info ... je m'en vais leur faire un petit message et modifier les liens ;)
    a bientôt

    RépondreSupprimer
  3. merci pour l'info, monsieur Chapeau... Je me demandais comment les retrouver.

    Une débutante.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…