Accéder au contenu principal

Tombés au champ d'honneur

Quelques blogs de ma liste ont disparu du net ces derniers mois. Evanescence a tiré les rideaux de sa fenêtre, occultant Délice des Vices aux yeux des passants, ne laissant sa clé qu'à quelques initiés. Luna a fait de même quelques temps plus tard avec Le Corps de Luna, suite à un incident regrettable. L'Abricotière a, elle, fermé et supprimé Sur les branches de l'abricotier. Le blog de Sextuelle a lui aussi disparu sans prévenir, une triste perte. D'autres blogs ont été "temporairement fermés définitivement", nous faisant une grosse frayeur avant de revenir, certes plus sporadiquement. C'est le cas de Petite Française et de Douces tentations. Et puis il y a aussi ceux qui n'écrivent plus depuis longtemps. Il était donc temps de faire un peu de ménage dans ma liste de liens.

Quant à moi, j'ai laissé passer mon premier anniversaire de blog sans même le remarquer ! Le premier billet de Ma femme préfère les blondes date en effet du 30 décembre 08. Un an déjà ... il s'en est passé des choses en un an. J'ai vécu beaucoup d'envies anciennes et de fantasmes, au prix de mon mariage, hélas. Mais maintenant que ma vie a été détruite jusqu'aux fondations, je ne peux que reconstruire sur des bases plus solides. Je m'auto-souhaite donc une deuxième année de blog florissante et épanouissante.

Commentaires

  1. joyeux anniversaire, monsieur chapeau.

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien... Bel anniversaire et beau renouveau !
    Comme vous, je regrette ces espaces disparus où j'aimais flâner mais la Vie n'est-elle pas une constante évolution ?!

    Il faut garder le souvenir ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bon anniversaire et une très bonne année et bonne continuation !!

    c'est vrai que des blogs meurent et parfois c'est bien dommage ... mais d'autres naissent aussi tous les jour !! il y a de l'espoir ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je vous souhaite un joyeux anniversaire et une une année 2010 pleine d'envies, de rencontres, de sensualité, de fantasmes, de plaisirs et d'amour.
    Et vous qui aimez les fleurs, je vous souhaite en plus de trouver celle avec qui vous pourrez vivre tout cela et qui vous aidera à construire de nouvelles fondations.
    Sensuellement

    RépondreSupprimer
  5. Nouvelle commentatrice, mais lectrice assidue.
    Bonne anniversaire.

    RépondreSupprimer
  6. Il ne faut pas confondre tes "un an" de blogueur" des "un an" de ton blog qui n'a pas encore soufflé sa première bougie. Les blogs vivent et meurent (bcp au bout d'un an) mais pour renaître sous d'autres formes (t'en es déjà à ta deuxième vie, par exemple !)

    RépondreSupprimer
  7. Hey Jules!
    Merci pour ton lien;-)
    C’est vrai que j'ai eu un passage de « moins bien » du genre de ceux ou on se pose la question « à quoi ça sert tout ça ? » et puis voilà, c’est tou e même un espace de création et je crois que c'est très dur de décrocher ou il faut le faire comme Sextuelle, d'un coup, parce que, comme la clope c'est une véritable addiction le blog qui peut te bouffer si tu en attends trop.
    Disons qu'il faut le prendre comme un moyen ludique de faire le point de se raconter.
    Il est vrai que lorsqu'un connait le bloggeur, même virtuellement, on ressent à travers ses textes les moments top et les autres.
    Et comme dit CUI c'est au bout d'un an environ qu'on craque.
    Alors je te fais une bise pour l'anniv de ce blog et te souhaite une excellente année de la cuisse!

    RépondreSupprimer
  8. petite française6 janvier 2010 à 22:03

    Euh... je suis toute confuse de vous avoir donné une grosse frayeur. Surtout que je ne suis même pas sur votre blog list !
    Merci quand même pour ces mots. Je trouve ça très gentil.
    B

    RépondreSupprimer
  9. lgb : Merci lgb et bienvenu ici !

    Effrontée : L'oubli est aussi une grande qualité. :)

    olivier : Que les blogs meurt est une fatalité. Dommage qu'ils sombrent parfois totalement dans les ténèbres !

    ode.sensuelle : Bienvenu, ode ! Votre voeu est déjà presque réalisé ... Miss Amaranthe m'a dit hier qu'elle considérait notre relation comme "sérieuse" ... :)

    Alexia : Bienvenu à vous aussi, Alexia. C'est toujours un plaisir d'entendre ses lecteurs !

    Comme une image : Oui, oui, un an de bloguage, pas un an de blog. Je me comprends. N'empêche. Na.

    Anis Hart : "Un moyen ludique de faire le point", oui c'est exactement ça. L'écriture met les idées en place, force à réfléchir.

    Alice : Merci, chère Alice !

    petite française : Vous m'avez fait peur parce que votre décision a été prise suite à mon premier commentaire sur votre blog. Je m'en voulais de vous avoir découragé bien involontairement. J'ai donc été soulagé de vous voir réécrire. (Et vous êtes toujours dans mes flux privés.)

    RépondreSupprimer
  10. Joyeux anniversaire. Je ne connaissais pas votre blog, ni l'ancien que je viens de parcourir. J'aime beaucoup ce que vous faites :-)
    Au plaisir !

    RépondreSupprimer
  11. ElleN : Merci et bienvenu ici, oh Venus toulousaine !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…