mardi 19 janvier 2010

Sept vérités

Durant ma période de repos de fin d'année, PASCOU m'a tagué dans l'une de ces chaînes qui passent de blog en blog. Je n'aime pas trop les chaînes habituellement, mais je dois bien avouer que j'attendais avec une certaine fébrilité ce premier tag. C'est après tout une certaine forme de reconnaissance. Et surtout, un sujet de billet tout trouvé.

Sept vérités donc.

1) Je sais résoudre un Rubik's Cube. Comme tout les gens de mon âge, j'en avais un dans ma jeunesse. Je l'ai mélangé et, bien sûr, je n'ai jamais réussi à le remonter. J'ai pourtant passé du temps dessus, à me demander comment trouver la logique de ce satanné objet. Et j'ai fini par laisser tomber.

Dix ans plus tard, dans une foire à tout, je suis tombé sur un livre exposant une méthode de résolution. Livre que j'ai acheté. Méthode que j'ai apprise par coeur. Depuis, je fais régulièrement des cubes, pour m'amuser et ne pas me rouiller. Je ne suis pas spécialement rapide (3-4 minutes je dirais, plus si je merde), mais je ne me suis jamais chronométré.

2) Je suis maladivement sincère. Je me souviens qu'enfant, la première fois qu'un camarade m'a sorti de gros bobards pour se vanter, j'ai tout avalé. Je n'avais même pas conscience que l'on puisse mentir autrement que par politesse. Je ne vois toujours pas l'intérêt de mentir alors que la vérité est souvent bien plus intéressante.

Inversement, l'hypocrisie est un trait qui m'insupporte chez autrui. Ce qui explique que j'ai beaucoup de mal avec les hommes politiques et les médias.

Je me demande si c'est lié à ma nature scientifique ?

(A propos de science...) 3) Je suis fasciné par le lemme d'Abel. Mais la dernière fois que j'en ai parlé, je n'ai pas retrouvé la formulation correspondant à mon souvenir sur Internet. Tel que je m'en rappelle, ce lemme dit ... euh, c'est compliqué. Imaginez une addition avec un nombre infini de termes, mais qui donne un résultat fini. Eh bien, sous certaines conditions, il suffit de changer l'ordre des nombres pour changer le résultat comme on veut. Autrement dit, on additionne toujours les mêmes nombres, mais le résultat n'est plus le même !

Evidemment, cela ne marche que parce qu'on a un nombre infini de nombres, et que l'infini fout le bordel dans nos intuitions. Mais c'est quand même un peu bizarre.

4) Je suis amoureux. Et ça fait chaud au coeur.

5) Je dors avec un doudou. Plus exactement un Wall-E en peluche. Bon, ce n'est pas vraiment un doudou, juste un souvenir. Et je ne dors pas vraiment avec, il est juste posé sur la table de nuit.

Mais il m'est arrivé de le serrer contre moi au pire des creux de cet été.

6) J'ai vu quatre fois le même film au cinéma. (Et plusieurs fois en DVD.) D'abord à deux. Puis, on y est retourné avec nos amis (c'était l'époque de la bande de potes de la fac qui faisait tout ensemble) (enfin, non, pas tout quand même ... ^^). Puis, plus tard, parce qu'il passait en VO. Et, encore plus tard, dans une soirée spéciale Burton, entre d'autres films.

Il s'agit de L'étrange noël de monsieur Jack.

(Bon, qu'est-ce que je pourrais dire maintenant ? quelque chose de sexuel si possible ...)

7) Désolé, je n'ai pas d'idée. Oups ! Je ne manque pourtant pas de fantasmes ou d'anecdotes, mais vous êtes déjà au courant pour la plupart ou le serez quand j'en ferai un billet. Ah si, j'ai bien un truc : j'ai déjà goûté mon propre sperme. Histoire de voir. Pas dégoûtant, mais pas super agréable non plus.

La coutume veut que l'on passe la main après avoir répondu à une chaîne. Laissons faire la main aveugle du destin : je tague tous les gens qui ont laissé des commentaires sur mon billet précédent, c'est-à-dire : Mel'Ody, Alice, Alexia, Marilo, Khalya, Lady S. et Nouvelle Amazone (celles qui n'ont pas de blog peuvent le faire ici).

20 commentaires:

  1. Ce n’est pas très gentil ça, j'avais dit que je ne le ferai pas!
    Ok. Je me prête au jeu, je vais tenter l'exercice.

    Vous m'avez scotché avec votre troisième point. C'est en effet très étrange tellement c'est peu matérialisable. Les mystères de l'algèbre!

    Votre vérité 4 me réchauffe le cœur aussi. Comme quoi il est possible de passer à autre chose, quelques soient les circonstances. Je vous souhaite beaucoup de bonheur.

    RépondreSupprimer
  2. Et ben j'ai été drôlement bien inspirée de ne pas laisser de commentaires sur le billet précédent, moi, dites donc! ;-)

    (Vous me direz, pour le Rubik's Cube?)

    RépondreSupprimer
  3. Apparemment, il s'agirait plutôt du théorème de réarrangement de Riemann (Riemann series theorem, en anglais) pour les séries semi-convergentes.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Théorème_de_réarrangement_de_Riemann

    RépondreSupprimer
  4. Je m'étais promis de le faire, j'ai enfin pris le temps de remonter le temps, de Monsieur chapeau et les fleurs à Ma femme préfère les blondes...
    J'en ressors bouleversée par l'évocation de cette rupture brutale, un peu rassérénée toutefois par cette jolie confession 4), qu'elle donne le ton de cette nouvelle année !

    Aile

    RépondreSupprimer
  5. Ravie de voir que le chiffre 4 vous apporte le bonheur et vous devez être assurément chou avec le 5 ;)

    RépondreSupprimer
  6. 4) Je suis amoureux. Et ça fait chaud au coeur.

    Voilà une nouvelle réjouissante en ce début d'année Mr Hat. Tous nos voeux de bonheur t'accompagnent !!!

    Bises libertines

    RépondreSupprimer
  7. Nouvelle Amazone : Le plus drôle, c'est que quand j'ai écrit ce billet (un peu en avance, pour le poster le lendemain matin), tu n'avais pas encore commenté. Il a fallu que je t'ajoute sur le coup de 8 heures ... A un jour près, tu échappais à la chaîne !

    Merci pour les voeux de bonheur. Je vais m'attacher à les réaliser ;)

    Mademoiz'ailes : Pour le Rubik's Cube, il est plus simple de faire une démonstration. Les explications prennent tout un livre, rappelez-vous !

    Emmanuel : Ah, voilà, c'est exactement ça ! Je me demande bien pourquoi j'ai retenu le mauvais nom ? Il faut dire que ça date d'il y a une quinzaine d'années !

    Et bienvenue ici.

    Aile : Oh, les deux libertangos sur le même billet, amusante coïncidence :) Vous avez été courageuse de tout lire d'un coup, félicitation. Cela accentue sûrement l'aspect chaotique de cette année écoulée. 2010 sera très différente.

    L'Effrontée : Chou, je ne sais pas. J'aime beaucoup Wall-E, parce que c'est un grand romantique comme moi. Oui, on peut être libertin et romantique ...

    Libertango et Lamyss : Merci ! Elle et moi sommes très éloignés en ce moment (elle est en Suisse !), mais nous passerons la semaine prochaine ensemble ... j'ai hâte !

    Bises !

    RépondreSupprimer
  8. Le but n'était pas d'avouer 7 vérités? Ou juste commenter les votres?
    Bref.
    Contente que vous soyez amoureux.

    RépondreSupprimer
  9. Le passage de relais implique effectivement d'exposer 7 de vos vérités. Mais c'est un jeu, pas une obligation. :)

    Et merci.

    RépondreSupprimer
  10. Coucou M.Hat!

    Sympathiques ces petites vérités, mais il va falloir que je sois originale car j'aurais presque pu dire la même chose :-).

    Je ne connaissais pas le lemme d'Abel, mais ça m'intrigue.

    Bises,

    Mely
    (Je prend le relai, mais ça risque de prendre un petit moment avant que ce soit publié ;-)

    RépondreSupprimer
  11. petite française23 janvier 2010 à 02:08

    Pfiou ! j'ai eu chaud... heureusement que mon dernier commentaire n'a pas été pris.
    Dire la vérité confère une grande force, on est certain de ne pas être pris en défaut. Mais une grande faiblesse aussi. On se retrouve parfois très seul(e). Est-ce lié à votre nature scientifique ? pas certain. le propre d'un scientifique est de douter, même des vérités les plus exhaustivement vérifiées.
    Je ne suis pas certaine que le 7 correspond à ce que j'appelerai quelque chose de "sexuel".
    Le 4 semble de très bonne augure...
    Testons maintenant si ce com là va être pris. Suspens...
    B

    RépondreSupprimer
  12. Je vous découvre ...
    Emue par la deux, amusée par la cinq, heureuse de vous savoir vivre la 4 après la lecture de vos blogs :)

    RépondreSupprimer
  13. Voilà, c'est fait. Dorénavant, je ferais attention quand je commenterais. :D
    Exercice très difficile tout de même. Mais merci Mister Hat.
    J'aime bien vos vérités.
    Je suis verte de jalousie pour la une. Prochaine sortie libertine, on veut tous un cours de rubik cub.
    Bin si.

    RépondreSupprimer
  14. Mel' Ody : prends tout ton temps pour écrire. Et si tu veux me plagier, ne te gêne pas :)

    petite française : c'est étonnant, il n'y a pas de filtre ou de modération sur ce blog. (Peut-être juste un anti-spam de blogger, mais je ne suis pas sûr.) On peut être à la fois sincère et douter. Il m'arrive souvent de douter sincèrement ou d'être sincère doutement (ça se dit ça ?).

    Maître Décadent : de l'entraînement et de la motivation, et zou, le cube est à vos pieds !

    Chilina : merci !

    Lady S. : je vais aller vous lire de ce pas. Merci de vous être prêtée au jeu ...

    Pour le Cube, il va falloir que j'en achète un ! Je n'en ai plus :(

    RépondreSupprimer
  15. Tu sais résoudre un rubik's cube ! C'est un truc qui m'a toujours fasciné ...
    Moi qui n'ai jamais su bien utiliser mes 10 doigts !

    RépondreSupprimer
  16. Le Cube est aussi un objet de fascination pour moi. Mais je dois bien avouer que je n'aurai jamais réussi à trouver de méthode de résolution par moi-même. Sans le livre, je serai encore bloqué à la première face !

    RépondreSupprimer
  17. Je débarque!!
    Je sais même pas ce que c'est qu'un tag!!! Bouououuuh honte à moi.
    Je relève le défi mais bon le problème est que les lecteurs le savent déjà pour la plupart ce que je vais dire ....

    RépondreSupprimer
  18. C'est bien d'être amoureux, ce n'est pas calorique au moins !
    Parce que moi j'arrive seulement à ressentir cet état en me droguant au chocolat...
    Des points communs sinon, des vérités qui m'ont fait sourire...
    L'étrange noël de M. Jack ! Fantastique !!!

    RépondreSupprimer
  19. Oui, fantastique. Il faudrait que je revois le DVD sur une télé digne de ce nom un de ses jours ! Et puis, l'histoire d'amour est si mignonne...

    RépondreSupprimer