mercredi 28 octobre 2009

Sortir ou avoir l'heure

Je n'ai eu que deux montres dans ma vie. Celle que j'ai eue au collège, probablement un cadeau de mes parents ou de ma marraine, et dont le bracelet métallique est irrémédiablement cassé. Et celle que Mlle Coquelicot m'a offerte pour nos fiançailles, il y a une quinzaine d'années. C'est une belle montre, que j'ai porté tout ce temps, et à laquelle je suis attaché.

Après notre séparation, je l'ai retirée, en même temps que mon alliance. Je ne pouvais plus la voir. Et puis, j'ai changé d'avis. D'une part, c'est très désagréable d'avoir à ouvrir son téléphone pour avoir l'heure. Et d'autre part, je me suis rendu compte qu'elle me manquait. J'étais déjà privé de Mlle Coquelicot, je n'allais pas en plus me priver de cela.

Alors je l'ai remise.

Et puis, elle est tombée, et elle s'est arrêtée pour ne pas repartir. Difficile de ne pas prendre ça comme une espèce de signe du destin. Peut-être pas un signe, mais un pied de nez tout au moins.

Après quelques tergiversations avec moi-même, j'ai fini par dire merde au destin et l'apporter à un bijoutier. Je ne sais pas si je porterai encore longtemps cette montre. Après tout, il se peut qu'un jour je rencontre quelqu'une que sa présence à mon poignet irritera, ou qui souhaitera m'offrir à son tour une montre. Mais je ne peux pas la jeter, ni la garder cassée, ce serait trop dur. Et puis, j'en ferai peut-être cadeau à un petit-fil d'ici quelques décennies.

Tout ça pour dire que mon budget sortie libertine de novembre va passer en réparation de montre.

10 commentaires:

  1. Je n'ai pas porté de montre de l'âge de 21 ans à il y a encore quelques mois. Mon premier amour m'en avait offert une alors que j'avais 17 ans... et sans bracelet ni pile elle a trainé plus d'une quinzaine d'années dans des tiroirs, de déménagements en déménagements... Je l'ai finalement jeté. Enfin il me semble. Je ne sais plus.

    Très joli billet Mr Hat.

    Bises S&E

    RépondreSupprimer
  2. Chuuuuut....
    Ca fait 8 ans que j'ai "oublié" que la fille est censée offrir une montre à son fiancé...

    Sinon dommage que Mlle Coquelicot n'a pas choisi une montre garantie à vie...comme quoi...

    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Arf, c'est si cher que ça de réparer une montre ? Remarque pertinente de Ella...

    J'ai aussi offert une montre à Kees, pour nos un an, mais il ne la porte pas très souvent, seulement pour le boulot et encore. Tiens, en lui demandant, il m'informe que les piles de sa montre sont mortes. Bon et bien une boutique de plus à faire aujourd'hui, merci M.Hat ;-).

    RépondreSupprimer
  4. J'ai eu un peu plus de montres que ça dans ma vie, et j'ai passé quelques années sans en porter (en fait, j'ai une assez fiable « horloge interne ») suite à la perte d'une montre que j'aimais bien (cf. un vieux billet titré avec finesse J'ai niqué).

    Sinon, j'aime beaucoup le titre de ton billet, eh eh eh !

    RépondreSupprimer
  5. Quand on veux, on peut !
    A moins que ce soit la "sortie" qui vous manque le plus, la "Libertine" se rencontre aussi en dehors des lieux prévus à cet effet ;P.

    Et longue vie à votre montre qui va retrouver une nouvelle jeunesse !

    RépondreSupprimer
  6. C'est marrant ça,
    Bern Hart porte toujours une montre, bon ok c'est un homme d'affaires et il a de nombreux rendez-vous durant une journée de travail, mais au dela de ça il en porte toujours une.
    Histoire d'habitude ou peut être est-ce comme pour une femme et ses boucles d'oreilles, un peu comme une parure.
    Avant il avait plein de swatchs rigolottes mais bon parfois elle sont un peut trop olé olé pour le taf...Alors je lui en ai offert une belle de chez les Suisses une qui coute cher à faire réviser (bein ouais le sav qui va avec...)
    Moi j'en ai aussi des montres, mais je ne les porte jamais, pourtant j'ai une vie sociale bien remplie...
    C'est une question d'habitude...
    Pour savoir l'heure qu'il est, je ne regarde pas sur mon portable, je demande aux gens et pas à n'importe qui...
    Et pour les rencontres, on sait bien que les plus belles sont les fortuites!
    Des bisoo

    RépondreSupprimer
  7. J’ ai des amours…. Dame So et nos enfants. Une passion, les belles gardiennes du temps qui s’écoule.

    Hors sujet, pensez-vous !!! eh non, j'ai toujours cette montre offerte pour nos fiançailles, elle est beaucoup plus présente dans mon coeur qu'à mon poignet, d'autres l'on éffacé et dans mes coffrets, jamais n'a eu sa place mais je sais la trouver..
    Sage décision, le temps passé ne s'éfface pas, porter une belle, résume bien là tout le mal que vous souhaite. Ne refusez jamais le Temps présent.

    Amicalement Mister Lo

    RépondreSupprimer
  8. Superbe billet Msieur Chapeau. Vraiment.

    RépondreSupprimer
  9. Libertango : A 17, ton premier amour t'offre une montre ? Ah, tu as de la chance ! Moi, à cet âge là, les filles pour qui j'avais le béguin ne m'offraient même pas leur attention ... :)

    Ella : Il n'a pas de montre, mais j'imagine que vous n'avez pas de bague, donc tout s'équilibre ? (Arf!) Quant à la garantie, c'est une bonne question. Je ne me suis jamais intéressé à la question, et je ne crois pas qu'on ait gardé les papiers de toute façon. Elle était probablement plus courte. C'est une belle montre, mais pas à ce point.

    Mel'Ody : Apparemment, ils doivent démonter puis remonter tout le mécanisme. J'imagine que ça prend du temps, et donc de l'argent. La réparation coûte plus cher qu'une entrée en HS dans n'importe quel club de Paris ... c'est pour dire que c'est vraiment cher :) Bonne chasse aux piles !

    L'Effrontée : Oh, je compte bien sortir dans un cadre non-libertin. Ne serait-ce que pour voir Panique au village. Et je ne suis pas contre prendre un verre avec une libertine, mais alors sur Orléans ... Avis aux amatrices !

    Anis : Demander l'heure autour de soi ? D'une part, ce n'est pas un comportement très masculin (comme demander son chemin quand on est perdu, cf. Mars & Vénus). D'autre part, c'est un coup à se prendre du spray au poivre dans les yeux... Non, parler à des filles, très peu pour moi. En plus, demander l'heure pour finir catalogué dragueur à la noix (cf. le blog homonyme), non merci !
    Bisous aussi ;)

    Mister Lo : Le passé ne s'efface pas, non. Inutile de vouloir l'effacer, mieux vaut le dompter.

    RépondreSupprimer