vendredi 23 octobre 2009

Qu'est-ce qu'un libertin ?

Je suis régulièrement contacté, soit sur le blog, soit le forum de docti, par des gens qui débutent dans le libertinage. Comme si j'étais un ponte du sujet, avec ma poignée de sorties ... J'ai été ainsi amené à expliquer rapidement ce qu'était un libertin, selon moi. Voilà ce que cela donne :

Un libertin, c'est une personne qui considère la sexualité comme un loisir.

Pas de notion de couple, de poly-fidélité ou de sexe à plusieurs. A mon sens, "Libertin" est un terme bien plus large qui englobe tout cela. On peut toujours parler d'échangisme, de lutinage ou de partouze si on veut être plus précis. Un libertin a des relations sexuelles avec des partenaires il n'est pas nécessairement amoureux, uniquement pour le plaisir.

De fait, à partir du moment où l'on parle du sexe comme d'un loisir, on peut faire un parallèle très riche avec le cinéma.

On ne va pas voir tous les films qui passent, juste sous prétexte qu'on est cinéphile. Non, on fait un choix, on ne va que voir que ce qui nous plait.

Quand on va voir un film, on espère qu'il sera bon, mais il arrive d'être déçu, de s'ennuyer, de ne pas apprécier la fin ou même parfois de rater la séance ... Et ce n'est pas grave, il y aura d'autres films.

Parfois, on va au cinéma sans connaître les films qui passent, en faisant confiance au hasard.

On peut aimer un film au point d'avoir envie de le revoir plusieurs fois, comme on peut chérir la mémoire d'un film sans avoir envie de le revoir.

On peut avoir été déçu par un réalisateur, et quand même aller voir son nouveau film pour lui laisser une chance.

On peut aimer à la fois les films d'actions à grand spectacle et les comédies romantiques ; ça n'est pas incompatible !

Certains aiment les grandes salles, d'autres les DVD au chaud dans leur salon ...

17 commentaires:

  1. Je suis cinéphile.;-) Par contre, libertine, je ne sais pas trop, parfois j'ai l'impression que oui et d'autres jours, pas du tout^^ Peut être parce que il y a certaines choses qu'il me reste encore à découvrir.;-P

    RépondreSupprimer
  2. Je suis perplexe

    Et pleines de fantasmes... et d'envies

    Je comprends très bien ce que tu veux dire, mais je ne sais pas si je pourrais, par exemple, supporter de voir l'homme que j'aime toucher une autre femme.

    Je crois que, en fait, tout dépend de la relation que l'on a par rapport à l'autre et par rapport à soi

    RépondreSupprimer
  3. @ CUI: Eclats de rire :)
    @ M. Chapeau: Ta définition est amusante. Un loisir pourquoi pas en effet mais je pense que les raisons qui mènent au libertinage sont aussi diverses que possibles. Et que les attentes sont extrêmement différentes d'une personne (ou un cple) a une autre.
    Le sexe ludique certainement mais a mon avis avec parfois quelque chose de plus et parfois de moins .. ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je dois être une puriste alors car pour moi le libertinage est une manière d'être (et de vivre cela va de soi sinon ça ne rime à rien), c'est être libre. Libre d'oser, libre d'aller contre les idées reçues, aller au bout et ne rien renier de soi, pas même la plus petite parcelle.
    Le libertinage n'est pas un loisir pour moi, c'est une philosophie de vie quotidienne, qui ne touche pas que la sexualité. Le libertinage c'est un tout, c'est un rien, cela ne se voit même pas, cela ne se dit pas... cela se ressent ou non.
    Et pour être plus précise les idées et la manière de vivre son couple de F.Simpère me parlent beaucoup... :)

    RépondreSupprimer
  5. J'avoue être beaucoup plus cinéphile que libertinophile. Néanmoins, excellent post ! Chapeau bas Msieur !

    RépondreSupprimer
  6. Moi je suis tout à fait d'accord avec cette "définition" et je trouve le parallèle adapté. Même si le fait d'être libertin s'inscrit effectivement aussi dans une certaine philosophie de "libre pensée", nous vivons le libertinage surtout comme une sexualité ludique, un loisir, où il fait bon se sentir libre.

    Bises,

    Mely

    RépondreSupprimer
  7. Comme une image : oh non ! :)

    Khalya : bonne découverte alors !

    Sophie : bonnes séances :)

    So : si la réponse ne te viens pas de façon évidente, c'est propablement que tu n'es pas libertine, non ? Mais si tu as vraiment envie de vivre tes fantasmes, tu peux aussi le faire seule, sans attaches.

    X-Addict : c'est vrai que même quand le sexe ne devrait être qu'un jeu, il devient parfois plus à notre insu ...

    Sext' : les mots sont polymorphes. Vous parlez de libertinage au sens le plus général. Mon explication est destinés aux lecteurs du forum "libertinage" de doctissimo, qui emploie ce mot dans une acceptation plus réduite, celle des clubs libertins.

    Deftones75 : merci ! :)

    Mel'Ody : c'est exactement ça. La sexualité est une activité agréable dont nous sommes libres d'explorer chaque facette.

    RépondreSupprimer
  8. Evidemment que c'est réducteur d'associer le libertinage à la fréquentation des clubs... pour ma part, je n'y suis allée que tardivement, et encore, pas vraiment convaincue ;-)

    Je rejoins ton parallèle amusant avec le cinéma mais aussi Sext' pour la philosophie de vie.

    Bon, en fait, je sers à rien, je suis d'accord avec beaucoup de monde (rire)

    RépondreSupprimer
  9. Donc en gros c'est libertin=échangiste.
    Beurk !
    Je respecte les personnes qui aiment les clubs xxx mais quand même c'est comme si je disais que je suis pratiquante sous prétexte que j'ai mis le nez dans une église là :)
    C'est pas une question de polymorphie là... Chaque mot a un sens pour moi et même si un échangiste peut être libertin, il n'empêche qu'un libertin n'est pas "que" et forcément un échangiste.

    RépondreSupprimer
  10. J'adore cet article pour son intelligence et son humour. Est-ce que je peux le copier-coller sur mon blog?

    RépondreSupprimer
  11. Une comparaison fine et drôle, et au final éclairante : déculpabilsante, en relief, qui montre bien la dimension polymorphe du libertinage dont on ne sait peut-être pas quel nom il portera à la fin de ce siècle !

    Comme quoi un non expert peut donner une définition juste.

    Luna.

    RépondreSupprimer
  12. Cela dit je ne suis pas d'accord avec ta définition du libertinage et c'était en ce sens que j'ai dit "beurk".

    RépondreSupprimer
  13. Votre défintion de libertin, on peut vous la piquer ? Elle me plaît bien !

    RépondreSupprimer
  14. bonjour, jaime beaucoup cette description et le parallèle fait avec le cinéma.
    jai découvert il y a peu votre blog et je m'y promène donc pour découvrir les anciens billets; c'est une lecture qui me plait! ^^
    isabelle.

    RépondreSupprimer