samedi 31 octobre 2009

La vie va vite

Dialogue entendu aujourd'hui.

MA FILLE, en montrant des dinosaures à son frère - Celui-là, c'est moi, ça c'est toi, ça c'est maman, et lui, comme il est tout en noir, c'est XXX.
MON FILS - Ben, et papa ?
MA FILLE, qui n'a plus de dinosaures - Euh ... Il est parti en voyage !

Bien, bien.

Bon, je connais l'Homme en Noir et les sentiments de Mlle Coquelicot à son égard. Je ne suis donc pas totalement surpris. A vrai dire, j'ai trouvé la situation plus comique que tragique. Par contre, soit les choses sont plus avancées qu'elle ne me le dit, soit les enfants vraiment très perceptifs !

5 commentaires:

  1. Hm, soit tu ne dis pas tout, soit il me manque un bout, mais l'homme en noir, ça ne me dit rien. Mais bon, je pense que je peux deviner...

    Bon, tu dois acheter un dino à chapeau pour ta fille en tout cas ;-)

    RépondreSupprimer
  2. On dit qu'il n'y a que les chiens et les enfants qui connaissent tous les secrets dans une maison...
    Je ne sais pas si c'est vrai, mais je trouve que c'est un beau billet :-)...
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Et puis les enfants ont finalement une certaines faculté à ne conserver que le bon et à occulter les choses de ce genre, ils savent mais "font avec"...
    Nous sommes tellement torturés dans nos têtes d'adultes...
    Soyons présent pour eux et le temps fera le reste...Bises
    Anis

    RépondreSupprimer
  4. Mel' Ody : tu n'as rien loupé, c'est la première fois que je parle de l'Homme en Noir. C'est un de nos anciens amis qui passe beaucoup de temps à la maison depuis que Mlle Coquelicot y vit seule. (Il se trouve qu'il a lui aussi quitté sa femme ce été ...)

    Un dipo à chapeau ? Ca ne va pas être facile :)

    X-Addict : si seulement ils comprenaient les divisions aussi vite !

    Doigt de miel : bienvenu ! Pour l'instant, il n'y a rien à comprendre, d'après Mlle Coquelicot. Ce n'est que l'anté-écho d'un futur possible...

    Mis Anis : les enfants ont une capacité d'adaptation étonnante par sa souplesse et sa rapidité. J'en étais encore à encaisser la rupture qu'elle était naturelle et acceptée pour eux. Et maintenant, je n'existe déjà plus en tant que membre de la maison, après quelques mois sans moi.

    Je suis d'accord sur le fait que nous sommes trop torturés. L'introspection est l'un de mes pires défauts, et ce blog en est le reflet.

    Le temps fera le reste ... oui, dans un sens ou un autre. Peu importe au fond.

    RépondreSupprimer