lundi 26 octobre 2009

En musique - Röyksopp

Bon, puisqu'on m'a autorisé, voire incité, à parler de musique, je me lance. Il m'arrive quelques fois par an d'avoir un album dans la peau. Le dernier en date est donc The Big Machine d'Emilie Simon. Le précedent date de mars dernier. C'est Junior, de Röyksopp.

Röyksopp est un groupe norvégien, dont le nom signifie vesse-de-loup, comme le champignon. Rien de champêtre pourtant dans leur musique électronique ! Je ne sais plus où je les ai découvert. Pas par un clip, peut-être sur Le Mouv ? Leur premier album date de 2001 : Melody A.M. Vous avez peut-être déjà entendu cet extrait ou vu son clip en pixel art/réalité augmentée.



Hum, du pixel art ... A voir également, les cartes postales fractales de Elpe ou la triste histoire de Poor Leno. Il me semble France 2 utilisait pas mal leur musique vers cette époque, pour les jingles et les reportages du journal.

En 2005, ils sortent The Understanding . Un peu plus planant, moins énergique peut-être. Mais ce n'est pas pour me déplaire. Et ils invitent des chanteuses. Un extrait avec une blonde qui flotte ...



Et donc, en 2009, Junior. Un peu plus de peps, de la bonne humeur, toujours beaucoup de chanteuses invitées. J'associerai toujours cet album à notre retour sur Rouen après notre deuxième sortie au No Comment. Retour où nous avons été détourné par des travaux une première fois, puis une deuxième fois par des travaux sur la déviation elle-même !



Comment résister à des chanteurs qui commencent leur clip en rigolant, franchement ? En encore des pixels, vous avez remarqué ?

Un deuxième clip, une chanson sur une femme se plaignant que son mari travaille trop et rentre trop tard à la maison. Eh oui, malgré le titre, elle n'est pas vraiment amoureuse d'un robot ...



Hop.

3 commentaires:

  1. C'est marrant, je ne connaissais que le premier "Remind me", que je me passais en boucle à une époque, fascinée par le clip... Et je l'associe très fortement au clip de Lodger "I love Death", pour le clip aussi très...peu optimiste !
    http://www.youtube.com/watch?v=OEKDO4ON5Fo&hl=fr

    J'aime moins "what else is there" mais Happy up there est génial la musique autant que le clip. "The Girl And the Robot", j'aime surtout les clins d'oeil à la techno dans la vidéo mais la mélodie ne me parle pas particulièrement.

    Super, je vais me refaire une culture musicale grâce à M. Hat ^^

    Ahah, en France aussi ils profitent de la nuit pour faire des travaux ?! C'est génial après 1h30, à 5h du mat' de route de trouver une déviation de 20mn pour rentrer chez soi... -_-"

    RépondreSupprimer
  2. Dans le genre, je profite des blogs des autres pour parler de musique, je me pose.
    Röyksopp, en plus d'avoir un nom imprononcable, est l'un des groupes qui a le plus réussi a tirer profit de l'influence de Björk. Ils ont réussi à trouver leur propre son, autour d'une électro lancinante. Et le chemin tracé par la reine leur a permis de se faire connaitre sur la scèe internationale.
    Il faut dire aussi que les nordiques ont la chance d'avoir des chanteuses à la voix particulière. Karin Dreijer Andersson (aka Fever Ray) sur leur tub "What Else Is There". Chanteuse du groupe The Knife que les possesseurs de Bravia de Sony ou les fans de José Gonzales connaissent déja.

    Röyksopp, c'est bien. Tous les fans de musique électro douce adorent, mais c'est impossible à mixer. Trop lent. Heureusement certains talents sont venus à leur rescousse (et à la mienne pour mes sets).
    Vous pouvez découvrir la version de "What Else Is There" par Stuart Price (aka Thin White Duke aka Jacques Lu Cont aka ...) Une tuerie.
    Leur participation avec Robyn est tout a fait dans le style de la chanteuse. J'aime beaucoup The Girl and The Robot,
    mais la chanson de Robyn qui me retourne en ce moment, c'est "With every heartbeat".
    Une tuerie de plus

    Que certaines ont reprises. Et ca, ce n'est pas une tuerie, c'est un carnage

    Pour revenir à Stuart Price (comment dire ? un génie? mon maitre? ma reference absolue)
    je vous laisse découvrir certains de ses plus celebres morceaux :
    un morceau des killers : "When you were young" qui a fait voler les anges

    gwen Stefani en Alice au pays des merveilles dans What you're waiting for

    Depeche mode en marche arrière dans Wrong

    Laume

    RépondreSupprimer
  3. Mel'Ody : Te refaire une culture musicale ? Arf, non, sans doute pas. Il y a peu de chances que nos goûts soient très compatibles, sur l'ensemble. Et puis, je n'y connais rien en musique. J'en écoute, mais je ne lis rien sur le sujet et je ne sais pas en parler. Mais bon, si je peux faire découvrir ou redécouvrir des artistes que j'aime, c'est bien. Et puis, je m'amuse à choisir les clips et à parler de ma vie, alors ce n'est de toute façon pas du temps perdu.

    Super rigolo les clips de lodger. Je ne connaissais pas !

    Laume : Je t'en prie, squatte, squatte ! Ces billets sont là pour ça, pour qu'on me présente d'autres artistes. Je ne connaissais pas Stuart Price. Ca doit être super sur la piste, mais c'est un peu trop "dance" pour moi à froid.

    RépondreSupprimer