lundi 19 octobre 2009

En musique - Chinatown (Emilie Simon)

Je suis très sensible à la musique. Je me souviens par exemple d'être sorti d'un magasin de comics étonné de ne rien avoir acheté. Je n'avais envie de rien, alors que j'avais fait le trajet exprès depuis Rouen pour faire du shopping geek, alors qu'il y a avait des nouveautés que j'attendais.

C'est sur le trottoir que j'ai compris. En fond sonore, le magasin passait la musique de Princesse Mononoké, aux longues plages mélancoliques. Mon humeur s'était calée sur celle de la musique.

J'ai décidé de faire un tour, de manger une crèpe, de visiter d'autres magasins du triangle d'or de Saint-Michel et je suis revenu une heure après. Cette fois, la musique était plus énergique [1], j'ai pu dépenser allégrement.

Ce qui m'amène à ce matin. J'ai passé un week-end épuisant, j'ai fait des rencontres magiques, j'ai passé de très bons moments (et encore, c'est un euphémisme). Je devrais être heureux, et pourtant je me surprends à avoir envie de pleurer.

C'est la faute d'Emilie Simon ! Je me suis laissé emporter par une chanson de son dernier album, Chinatown (cf. ci-dessous). Heureusement le temps de taper ce billet, on est déjà passé à des chansons plus entraînantes que nostalgiques, et cette sensation fugace s'est déjà dissipée.

J'avais l'intention de parler de façon plus objective de son album, mais mon blog est-il vraiment le bon endroit pour parler de musique ? Pour résumer, il m'a initialement dérouté par sa ressemblance avec le style de Kate Bush (que je place au panthéon musical de mon adolescence). A ce niveau, ce n'est plus de l'hommage ou de l'inspiration, c'est carrément de la parodie. Mais à force d'écoute [2], cette impression s'est atténée et j'écoute maintenant cet album pour lui-même, avec beaucoup de plaisir.

N'empêche que je vais devoir faire attention à ce que j'écoute, le temps de récupérer de mes nuits blanches.



[1] C'était NTM. Les gens d'Album ont des goûts éclectiques :)

[2] Disons 2-3 écoutes par jour depuis une semaine ...

9 commentaires:

  1. Fais ce que bon te semble de ton blog ! Si tu veux parler musique, parle musique !
    Je suis un apôtre du burp transverse ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ahhhh Strange, Special Strange, Nova,... :)

    Comme pour ciurp, tu es libre de t'exprimer sur n'importe lequel des sujets qui te tiennent à coeur.

    Bises

    Libertango & Lamyss

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup Kate Bush et NTM^^. Pour ce qui est de Emilie Simon, il est vrai qu'on a un peu cette impression au début. Mais j'aime bien;-) Merci pour la découverte! :-P

    RépondreSupprimer
  4. Ahah, ce n'est pas moi qui te dira le contraire, j'adore la musique (même si je n'y connais rien), alors vazy ;-).

    C'est vrai que c'est drôle ces effets que peuvent avoir certaines mélodies sur nos attitudes (d'ailleurs, y'a plusieurs études marrantes dans ma fac là dessus). Personnellement j'associe très rapidement une musique avec une situation et/ou un lieu. Une chanson simplement peut me rappeler des vacances entières ou une personne en particulier...

    C'est marrant cette musique, jamais entendu, ce style, drôle de mélange d'instrument. C'est agréable. Pourquoi trouves-tu ça nostalgique ?

    Qu'as tu donc acheter de beau à Paris ?

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas à Emilie Simon cette similitude avec la belle Kate. En même temps, avouons qu'elles sont toutes les deux très jolies. C'est étonnant de tomber sur ton post car j'ai réécouté Babooshka cet après midi (quel clip argh!)

    RépondreSupprimer
  6. Comme une image : Je vais transverser alors :) D'autant plus qu'il faut que je trouve des choses à dire en attendant le divorce ...

    Libertango : Jeux de rôle, super-héros ... nous avons eu des loisirs communs dans notre jeunesse :) Je me rappelle bien de mon premier comics (en VF), Special Strange 38. C'était en 1984...

    Khalya : Je ne connaissais pas NTM avant cet épisode. D'ailleurs, je ne les connais pas plus depuis. Mais j'ai bien aimé ce que j'ai entendu dans le magasin.

    Mel'Ody : C'est une chanson qui raconte sa solitude et ses doutes lors de son installation à New-York. Voilà le début :

    First day in the city
    Nobody's waiting for me
    I'm all alone

    Vu que je m'apprête à changer de ville pour un endroit où je ne connais pas grand-monde ...

    Deftones75 : Cette ressemblance est propre à son dernier album, ce qui me fait dire qu'elle est volontaire. D'ailleurs, dans ses albums précédents, elle chante le plus souvent en français.

    RépondreSupprimer
  7. Ben oui fait ce bon te semble t'es chez toi !
    Par contre des fois il vaut mieux eviter certain titre ! je ne sais pas si la mélancolie te va au tein ;o)

    RépondreSupprimer
  8. J'adore Emilie Simon. Par contre son dernier album me fait trop penser à Tori Amos (que j'adore aussi !) et à Kate Bush. Je ne retrouve pas son originalité. Je vais réécouter l'album, parce qu'il est bien quand même !
    Bises de papillon M. Chapeau-Lapin ;o)

    RépondreSupprimer
  9. Aha, je n'avais pas fais attention aux paroles à vrai dire mais maintenant que tu le dis je comprend mieux... Je suis devenue fan de la chanson, je viens sur ton blog rien que pour me la passer en boucle ;-) (enfin pas uniquement!)

    RépondreSupprimer