jeudi 20 août 2009

Flux et re-flux

La douleur est une égoiste. Quand elle est là, elle monopolise toute l'attention, occultant tout ce qui peut se trouver autour. Heureusement, quand elle finit par s'éloigner un peu, et que l'on remet les choses en perspective, on redécouvre de nombreuses preuves de vie. Je ne vous fais pas la liste, mais ça va mieux. :)

13 commentaires:

  1. Excellente nouvelle que voilà Sieur Chapeau. Bises de notre part à tous les deux.

    RépondreSupprimer
  2. Quelle prompte réponse ! (Je suis d'autant plus impressionné que je n'ai plus beaucoup de temps pour l'ordinateut depuis que j'ai récuppéré mes enfants ...)

    Merci beaucoup à vous deux.

    RépondreSupprimer
  3. Ravi de ces quelques notes d'une musique plus gaie !

    RépondreSupprimer
  4. "La douleur s'éloigne un peu"... J'ai plaisir à le lire... :)


    Ta plume est douce, continue de nous donner des nouvelles, en attendant de nouveaux récits.


    Au plaisir,
    Cachou

    RépondreSupprimer
  5. Après la pluie vient le beau temps et des perspectives meilleures.
    Heureuse pour toi Jules.
    Bisoo

    RépondreSupprimer
  6. Le temps paisible qui s'écoule diffuse sa dose quotidienne d'analgésique.
    Patience et foi en des lendemains meilleurs !

    RépondreSupprimer
  7. X-Addict : croyez-moi, cette musique est aussi agréable à jouer qu'à entendre. ;) Pourvu que ça dure !

    Cachou : je lui donne régulièrement (à ma plume) des bains de lait tiède au miel. Et la main qui la porte en profite aussi ...

    N'ayant rien de libertin à raconter pour l'instant, je crois que je vais parler d'autre chose en attendant.

    Anis et Hart : bizarrement, l'essentiel est d'avoir des perspectives. Au fond, peu importe qu'elles soient bonnes ou pas si bonnes. Ainsi, apprendre que mes revenus propres actuels sont largement moins élevés que ce que je pensais s'est avéré une bonne chose en fait. Cela m'impose un choix de vie parmi tous ceux que j'envisageais. N'ayant plus qu'une option, autant l'assumer à fond ! C'est presque plus facile ainsi :)

    Comme une image : des lendemains meilleurs, c'est encore un peu trop optimiste pour moi. Mais des surlendemains, assurément ! J'ai hâte d'y être, et d'y avancer doucement.

    Bises à tous... ^^

    RépondreSupprimer
  8. Ben...c'est un peu comme quand on est amoureux, en fait ?
    Bises de papillon

    RépondreSupprimer
  9. Un peu ... mais c'est aussi très différent ! L'amour (enfin, le sentiment amoureux) peut certes être aussi entêtant que le malheur, mais il a tout de même plus de chances de rehausser les plaisirs alentour, de faire voir la vie en rose plutot que d'insensibiliser à toute préoccupation que lui-même. Non ? Ou alors, tu parles d'amours tempêtueux, qui ne laissent rien debout sur leur passage... :)

    Bises de Chapeau

    RépondreSupprimer
  10. Bien content de vous lire Mister Chapeau, même si "rien" de bien libertin depuis vos réponses et post au sujet de nos questions sur les clubs. Mais est-ce le plus important....
    Portez-vous bien et restez au contact de ceux qui vous lisent et répondent.

    Amicalement LoandSo

    RépondreSupprimer
  11. Pour avoir de belles fleurs, il faut passer du temps à préparer le terreau et bien choisir les graines. :) C'est long, mais pas si désagrable au fond ...

    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  12. je venais aux nouvelles sur les battements
    de votre petit coeur et savoir si le temps
    vous avez confirmé que vous viviez
    Me voici donc un petit peu rassurée...

    RépondreSupprimer
  13. Feuilles et bourgeons
    Donneront un jour des fleurs
    Pour mon petit coeur

    (Merci !)

    RépondreSupprimer