Accéder au contenu principal

Boîte à chapeau

Il y a à Saint-Malo, derrière les murs, une piscine d'eau de mer. C'est un concept étrange, une retenue d'eau à l'air libre, qui se remplit à marée haute et permet d'avoir la mer à deux pas à marée basse ... sauf que la mer est à 50 mètres au maximum !

Bref, il y a un plongeoir sur cette piscine, tout en béton. Pour la première fois depuis des années, je suis remonté dessus, seul adulte au milieu de gamins et d'ados. J'ai fait une pause au bout du promontoire, pas longtemps, et malgré mon appréhension, j'ai sauté.

J'ai été englouti par l'eau, les ténèbres, le choc. Mais j'en suis sorti rapidement, plutôt content de moi. (Il m'en faut peu !)

Eh bien, dans la vie aussi, il faut parfois savoir sauter malgré son appréhension.

Ma grand-mère est morte au début du mois d'août, à l'âge de 96 ans. Elle laisse derrière elle beaucoup de souvenirs, mais aussi un appartement près de Versailles, à deux pas d'une gare. Appartement qui sera bientôt à ma disposition, une fois les travaux nécessaires effectués. Je vais donc être francilien, en revenant sur les terres de ma naissance et de mon enfance.

Ce choix s'est imposé à moi pour plusieurs raisons. Financières déjà, le loyer "familial" qu'on me propose me permettant de garder mon job de traducteur pigiste dans le domaine qui me passionne plutôt que de chercher un travail alimentaire. Mais aussi personnelles, puisque je pourrais ainsi vivre la vie dont je rêvais depuis longtemps, et que j'ai essayé de partager avec Mlle Coquelicot sans y arriver. Je ne parle pas seulement de libertinage (même si c'est une composante importante), mais aussi de mon travail (je vais peut-être trouver le temps d'écrire ?) et dans mes sorties culturelles et sociales (Paris étant à deux pas !!).

Ma situation n'est pas parfaite, loin de là, mais j'ai la chance de construire quelque chose de très agréable. Cette décision et ces perspectives ont achevé de me redonner la pêche ! Pour peu, j'aurais presque confiance en l'avenir :)

Commentaires

  1. c'est toujours super sympa quand on a plein de projets juste avant un changement dans sa vie, on se sent... vivant! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Il est vrai que lorsque tout va mal, on ne voit pas d'issue possible, on est tant chagriné parfois que l'on oublie presque que rire existe!
    Et puis la vie évolue, chaque jour est nouveau dans son lot de surprises, bonnes ou mauvaises.
    Ta mamie est partie, malgrè ton chagrin profite pleinement de cette nouvelle viequi s'ofre à toi.
    Bise

    RépondreSupprimer
  3. Khalya : plein de projets, oui ! C'est un sentiment agréable après deux mois dans les abysses. :)

    Miss et Bern : profiter de la vie et de ma liberté, c'est bien ce que compte faire ! Et si je pouvais éviter les mauvaises surprises pendant quelques temps, ça serait bien aussi ... :)

    RépondreSupprimer
  4. :) Fonce et profite de chaque instant de bonheur, chaque sourire...
    Tendre baiser,
    Cachou

    RépondreSupprimer
  5. Même si ce décés entache quelque peu ton renouveau profites en !
    Profites en, en te gardant un peu, juste le temps de savoir ce que tu veux et choisis.
    Il n'y a plus maintenant qu'a faire les pas necessaires pour revivre sans precipitation.
    BIen a toi ...
    Indiscrétions: Ne pas repondre ne m'offusquerez pas bien au contraire ... :
    Penses tu que Madame Coquelicot lit encore ce blog ?
    Et ne crois tu pas qu'il est alors temps, de reconstruire un ailleurs ?
    Si c'est pas vache comme questions ben j'y comprends rien ... :) mais c'est amicale Mr Chapeau !

    RépondreSupprimer
  6. Effaces mes questions je me croyais sur l'ancien ... confusion en cliquant ... bizzz

    RépondreSupprimer
  7. Et bien un petit chez vous en perspective
    une vision positive qui me fait sourire
    pour un peu je vous envie de pouvoir aller
    sur Paris, trainer, déambuler par la proximité !

    RépondreSupprimer
  8. Quel plaisir de te voir à nouveau le regard tourné vers l'avenir !

    Luna

    RépondreSupprimer
  9. Cachou : je fonce ! Mais je vais quand même éviter de percuter la voiture de devant ! (private joke ...)

    X-Addict: j'ai beaucoup attendu, réfléchi et mûri pour arriver à cette décision. J'ai encore un peu de temps devant moi avant de l'entériner définitivement, mais je pense vraiment que c'est la bonne.

    Mlle Coquelicot lit ce blog, mais peut-être pas les commentaires. Elle n'ose pas commenter elle-même, pour plein de raisons.

    Elle et moi avons trouvé un nouvel équilibre depuis peu. C'est d'ailleurs lié à mon apaisement. Nous avons beaucoup parlé, pour commencer à mettre les choses à plat, et dieu sait qu'il y a du ménage à faire :)

    (Sinon, je ne vois pas en quoi la question est vache ? C'est parfaitement sensé, au contraire.)

    Multi-sourire :
    Paris ville-lumière, capitale libertine,
    A moi roses, lilas et autres capucines !

    Luna : et quel avenir ... j'en ai l'eau à la bouche :)

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    J'ai découvert via les Libertango votre (à deux) blog le mois dernier, et surtout le dernier message qui faisait froid dans le dos. Je découvre maintenant celui-ci. Ce dernier billet fait plaisir à lire, ravie de voir que tu retrouves de la joie de vivre !

    Bonne continuation !

    Mely

    RépondreSupprimer
  11. Mely : si tu parles du dernier-dernier message, celui que j'ai supprimé du blog depuis, effectivement, je n'allais vraiment pas bien en l'écrivant. Mais assez mal pour aller au bout de ce que je projetais, heureusement !

    J'ai d'autres projets maintenant, bien plus doux et agréables ... hum ... :)

    Lady S. : ravi de rendre contente, même si ce n'est qu'un peu ... ;) Je ferai mieux la prochaine fois !

    RépondreSupprimer
  12. Je voulais dire : "Mais PAS assez mal ..." :) Un seul mot vous manque et tout est dépeuplé !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…