Accéder au contenu principal

No Comment ?!

Je meurs d'envie de retourner au No Comment. J'ai un tel souvenir de cette ambiance unique, de l'érotisme ambiant, de la sensation que tout est possible, que (tout) le monde est beau. Cela me ferait du bien de retrouver tout cela.

Parmi mes chers lecteurs anonymes, y en a-t-il qui auraient envie de m'y accompagner ?

Commentaires

  1. Bouuuu dommage...Moi j'aurais bien postulé mais Paris trop loin et j'ai des cartons à faire! bein quoi Jules tu n'est pas inscrit sur netech?
    C'est par ce biais que nous avons rencontrés les libertins qui sont aujourd'hui nos complices de jeux.
    Allez, moi je présage que ça va pas tarder, un Jules galant ne reste pas longtemps tout seul.
    Gros bisou
    Anis

    RépondreSupprimer
  2. Sur le plan purement technique, je te conseille de mettre tes adresses courriels un peu moins en clair si tu veux autant que possible réduire le spam.
    Genre : jules[point]baldaquin[chez]gmail[point]com
    Et si la nana n'arrive pas à t'écrire, hein, tu pourras toujours te dire que ça fait une sélection sur le Q.I. (ça change du T.P.).

    RépondreSupprimer
  3. @Miss Anis et Bern Hart: je ne suis pas encore inscrit sur netch', mais je compte le faire à la rentrée. J'ai toutefois peur que l'efficacité du site soit moindre pour un homme seul que pour un couple.

    Je suppose aussi que nous finirons par nous croiser un jour de visu. Après tout, nous avons toute la vie devant nous. Les fabuleuses fêtes que vous nous décrivez sur votre blog acceptent-elles les hommes seuls ? (Je poserais bien la question chez vous, mais Interner Explorer n'arrive plus à ouvrir votre site depuis plusieurs jours !)

    @Comme une image: précieux conseil que je mets incontinent en application. Merci encore.

    RépondreSupprimer
  4. A mais c'est quoi ça?
    Il a tout plein de gens qui passent chez nous pourtant!
    Le grand organisateur de soirée et non moins super pote c'est Loric de sexophone34 qui est en lien sur notre blog, ainsi qu'Arnaud de Le Duplex.
    Oui ce sont des fêtes privées avec tout plein de monde et oui bien sur les hommes seuls sont bienvenus.
    Nous fréquentons moins les boites c'est moins "notre truc".
    Bien que je pense qu'il va falloir y aller à Nice, histoire de...
    Ou pas, on va commencer par se réinscrire sur netechangisme.com ou netech pour les habitués, rires, là c'est du pure délire.
    Et non les gars ne vous avouez pas vaincus d'avance, des mecs seuls y'en a plein, mais des charmants, courtois et festifs…hein?
    Et puis l'effet "boule de neige" est redoutable c'est comme ça qu'on n'a plus eu besoin d'être inscrits nulle part et qu'on a sans cesse des invitations...
    Et puis sur ce site on peut voir qui nous visite mettre des coeurs aux fiches des appréciations, des filtres, c'est assez bien fait.
    Après y'en a pour tout le monde!
    A très bientôt Jules.
    Et Cui, on vous a jamais vu chez nous! Rires
    Miss Anis

    RépondreSupprimer
  5. Je suis passé à Firefox, et là plus de problèmes. Vous aurez donc à nouveau des commentaires de ma part sur votre blog !

    Bises, et à bientôt sûrement.

    RépondreSupprimer
  6. J'y suis allée une fois mais je sais pas, j'étais pas dans l'ambiance, il se passait tellement de choses...!
    A refaire, je ne sais pas... Un diner d'abord, après, on voit ?
    Bises de papillon

    RépondreSupprimer
  7. Oh, vous savez, d'expérience, la seconde fois est aussi déroutante que la première. Ce qui ne m'empêche pas d'attendre la troisième avec envie.

    Je serai ravi de dîner avec vous, Miss Papillon. Pour discuter bien sûr. Et pour la suite, nous verrons, comme vous dites. :)

    Peut-être pourrions-nous en parler en privé ? Je n'ai pas trouvé d'adresse où vous écrire sur votre blog.

    Bises libertines...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Fin, et suite

Ce vendredi a eu lieu le 66e apéro (qui portait le numéro 65, mais il y a eu deux numéro 61). Pour de multiples raisons, ce sera le dernier que j'organise. C'est la larme à l'œil que je suis sorti du bar pour la dernière fois, après avoir refermé cette page de ma vie.

À quelques jours près, cette date marque aussi le dixième anniversaire de mes débuts libertins. Mais depuis deux ans, je m'interroge. Suis-je encore libertin ?

Bon, en fait, la réponse est évidente : "oui". Mais c'est la question qui est mal posée. Ai-je encore envie de libertinage ?

Et là, c'est plus compliqué. Clairement, j'ai toujours les mêmes rêves qu'à mes débuts. Rencontrer des femmes libérées, me sentir désiré, m'éclater à plusieurs, vivre des soirées décomplexées, m'épanouir dans une relation amoureuse et libertine à la fois.

Mais justement, j'ai toujours ces rêves et je ne suis pas plus prêt de les réaliser qu'il y a dix ans. Certes, j'ai rencontré d…

Apéro libertin de M. Chapeau - 16 septembre 2016

Bonjour, et bonne rentrée !

Il parait qu'on a parlé de mes apéros sur France Inter. Si vous savez dans quelle émission, et à quelle date, ça m'intéresse.

Mes apéros reprennent avec la rentrée. Ces soirées sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



À bientôt !

Apéro libertin de M. Chapeau - Vendredi 24 mars 2017

Mes apéros sont l'occasion de se réunir et de discuter entre libertins, tout en buvant un verre et en mangeant un morceau dans une ambiance chaleureuse, bon enfant et légèrement délurée. Ils ne se déroulent pas dans un club échangiste, mais dans un bar «normal». On y vient pour parler, pas pour sexer.

La soirée est ouverte aux hommes et aux femmes, aux célibataires et aux couples, et aux libertins accomplis comme aux débutants. Voici le formulaire d'inscription.

Je reçois beaucoup de demandes, mais je n'accepte pas tout le monde. D'une part, pour garder un certain esprit, et d'autre part pour viser la parité. Si nous ne connaissons pas, je demande donc une (courte) présentation de votre personne et de votre parcours libertin.

L'entrée est gratuite. Bien sûr, chacun paye ses consommations.



Exceptionnellement, l'apéro sera suivi d'une soirée privée à l'occasion de mon anniversaire. Celle-ci est uniquement réservée aux habitués de l'apéro. Inutile d…